Up & down (no stress!)

Samedi 7 juin 2014. 7 jours pile poil après la première prise de sang à 188 ui.

Mrs F. est passée par des hauts (beaucoup) et des bas (beaucoup). Les montagnes russes de la PMA, ça continue aussi après avoir atteint la seconde ligne rose. Mrs F. s’excuse si elle peut ressembler à une PB stressée qui se lamente au lieu de se réjouir d’avoir obtenu le St Graal. Sauf que ça n’est pas si simple. L’appréhension de la fc est encore plus présente. Mrs F. ne sait pas ce qui l’attend. Elle guette toujours 100000000 fois par jour son fond de culotte et a elle est en passe d’apparaître en première page du Guiness des records dans la catégorie « nombre de pelotage de seins à la seconde ».

Petite récap’ depuis la prise de sang du samedi 31 mai:

– mardi 3 juin: taux à 744 ui soit plus du double

– nuit du mardi soir: perte liquide marron. Horreur et damnation. Crise d’angoisse.

– jeudi 7 juin: taux à 1728 ui, soit plus que du double. Mrs F. est rassurée et reprend le taf. Le soir, de nouveau de grosses douleurs et des brulures dans le bas ventre (comme les douleurs d’endométriose). Elle file au cabinet. c’est Dr Djeuns qui est là. Il lui fait une écho et ô miracle, Mrs F. aperçoit le sac! Pas de vésicule viteline ni d’embryon. C’est trop tôt pour le moment (même pas une semaine après la prise de sang). Dr Djeuns lui dit aussi qu’il est trop tôt pour savoir s’il y a un ou deux embryons. Elle acquièce sur l’instant mais en rentrant chez elle, elle se dit que s’il n’y a qu’un seul sac, c’est qu’il n’y a qu’un seul embryon, non? Si vous avez une explication, Mrs F. est preneuse 😉

La prochaine écho est prévue pour le 19 juin mais Mrs F. va devoir la reporter car M. D. ne pourra pas se libérer ce jour là… Ca fait long. Mrs F. déteste se sentir dans cet état. Proche de la bouffée délirante. Elle échaffaude déjà un plan: refaire un dosage hcg pour être sure que le taux continue d’évoluer correctement. Aller voir son gynéco de ville pour avoir une écho clandestine car difficile de trouver un créneau qui convienne à elle t Mrs F. avec Superdoc avant le 19 juin… C’est con, mais comme ce TEC a fonctionné avec le suivi de Superdoc, elle préfère que ce soit lui qui assure le suivi du reste (constatez que Mrs F. a encore du mal à parler de grossesse).

Mrs F. pense beaucoup à Tic et Tac. Elle ne sait pas s’ils sont toujours là. Elle appréhende d’avoir un oeuf clair. Elle appréhende beaucoup une nouvelle fc, même si pour le moment, les choses semblent bien parties. Elle ne sait plus trop ce qu’elle doit éviter d’écrire pour éviter de vous faire mal, à vous les copinautes en attente. Avant ça, elle ne comprenait pas purquoi certaines d’entre vous créaient un nouveau blog lorsqu’elles tombaient enceintes. Maintenant, elle comprend mieux. Pourtant, cette grossesse est loin d’être une grossesse sereine (ah tiens, elle en parle finalement). Et la PMA fera toujours partie d’elle.
Mrs F. va essayer de reprendre la méditation. Il devient urgent de ne plus se laisser envahir par des angoisses irrépressibles. Mrs F. veut rester sereine. Elle veut avoir confiance et se dire qu’elle a toutes les compétences pour faire grandir ses bébés au creux d’elle même.
Enfin, Mrs F. vous remercie sincèrement pour tous vos messages.

Publicités

39 réflexions sur “Up & down (no stress!)

  1. J’ai eu peur à la lecture de ton titre. C’est pas mignon de nous faire peur !!
    Je souhaite que tu puisses te détendre petit à petit pour en profiter ! bises

  2. J’ai été parcourue par les mêmes émotions au début de ma grossesse…et la même pudeur de venir en parler sur mon blog de peur de blesser…. J’ai vécus les 3 premiers mois (et un peu plus…) traversée par la peur, constamment à inspecter mon protège slip (même la nuit, vaseuse) et à flipper dés que l’un de mes symptômes s’attenuait…. Mon acupuncteur m’a alors expliqué avec beaucoup de sagesse que ce que je vivais était normal … En essais on est tristes lorsque ça ne marche pas, enceinte on peut alors perdre cette grossesse si précieuse…. Et tout change. L’enjeu est énorme, la peur est au niveau de l’enjeu.
    Je te comprends totalement et je vote pour la méditation 😉
    Je démarre aujourd’hui le 7e mois de ma grossesse… D’autres peurs ont pris la place de celles du début et je sais que malgré toute ma conscience, je ne serai jamais détendue, presque de peur (irrationnelle) de me porter la poisse…. Dame nature nous a laissé de sacrés bleus …. Je vis avec et si tu trouve, chemin faisant, une astuce pour t’apaiser, fais passer aux copines 😉
    Ton blog t’appartient et tes articles sont l’expression de ce que tu es, ce que tu vis… Ne te frustre pas. Si des Pmettes sont mal à l’aise avec ça, elles peuvent arrêter de te lire et d’autres femmes dans le même contexte ou se retrouvant dans tes mots te rejoindront…. C’est l’histoire d’une vie qui évolue et ses lecteurs, avec 🙂
    Je t’embrasse

    • Céline, tu n’imagines pas a quel point tes propos me font du bien… Je suis a l’affût de la moindre diminution de symptômes ( mes seins sont légèrement moins sensibles mais je sais que ça ne veut rien dire)… Je m’étonne de ne pas avoir de nausées… Juste une salivation un peu excessive…(amis poètes du soir, bonsoir)… En effet, l’enjeu est énorme. Ce sera certainement ma seule grossesse… J’imagine qu’on évolue au fil de la grossesse. Je me demande déjà si quand je les aurai dans mes bras, est ce que je serai à la hauteur? Promis, si je trouve une astuce pour stopper au moins momentanément ces angoisses, j’appuie sur le bouton transférer! 😉
      Tout a fait d’accord avec ton dernier paragraphe. J’ai encore a travailler la dessus mais je ne veux pas me censurer car ce blog et nos échanges avec toutes les pmettes m’ont énormément apporté!
      Merci encore. Je t’embrasse et t’envoie plein de belles ondes pour la dernier ligne droite de ta belle grossesse 😉

  3. Non mais là ça sera difficile de pas angoisser donc aucun conseil de ma part si ce n’est de te dire que y’a plus de chance de mener une grossesse à terme que l’inverse. Pour les echos clandestines vas y carrément même si yaura des angoisses entre chaque.au moins tu auras des petits moments de réassurage. J’ai eu aussi des angoisses malgré un parcours bien plus simple et je me suis vite rendue compte que désormais je me ferai du souci pour ce bébé jusqu’à la fin de mes jours…! Gros bisous je croise à fond!

    • Ps : pr les symptômes perso, aucune nausée depuis le départ. Poitrine sensible les 9 premières semaines ms ensuite c parti (pas la taille par contre c un truc de ouf!) et hypersensibilité depuis le début ( avec des grands moments de ridicule d’ailleurs). Bisous

      • C’est ce que je me dis ma belle! On a commencé à voir le sac, c’est plutôt bon signe! Mais c’est tellement angoissant! Et puis je fais pas mal de toute pour le taf: 2*2h pour un de mes mi temps et 2*45 minutes pour l’autre mi temps… Je ne me suis pas arrêtée pour le moment… Je suis assez indécise sur ce point…
        Ca me rassure pour tes symptômes, les miens restent gonflés, juste un peu moins sensibles! Et oui, ce bébé te donnera du fil à retordre jusqu’à un bon bout de temps! 😉

      • Alors je n’ai qu’une chose à dire pour l’arrêt de travail (je reprends les termes de Super Gyneco) : « vous n’êtes pas indispensable au travail par contre vous l’êtes pour votre bébé ». Après un tel parcours il n’y a pas à hésiter! je pense que ton doc peut comprendre, tant de route c’est beaucoup trop fatigant! gros bisous!!

  4. Tu n’es pas une PB stressee, tu es une pmette. J’en suis a 16sg depuis le TEC et je flippe encore. Je ponctue mes phrases sur mes projets d’avenir par « si tout va bien ». Au moindre tiraillement je suis en alerte. Je verifie encore ma culotte 8759 fois par jour. Et dire « je suis en enceinte » est encore tres tres complique. Bon courage et plein de gros bisous.

    • J’aurai tout aussi bien pu écrire la même chose mais je rajouterai: « si tout va bien, quand je serai à 16sg » mdr! C’est vraiment horrible, j’ai l’impression de ne plus rien gérer…nan en fait, c’est pas une impression… Merci ma belle!

  5. Je comprends tes craintes, et je crois que tu ne seras apaisée que tu auras bébé(s) dans tes bras.
    Et ne t’en fais pas, les PMettes qui attendent encore et toujours ce foutu train iront lire ailleurs si c’est trop difficile à supporter (bien que leur joie soit grande pour ce qui t’arrive).
    Bises

    • Merci pour ton message Mimi… C’est vrai que c’est toujours délicat mais après tout, tout le monde a le choix. J’espère juste ne pas être trop maladroite…
      J’essaie de faire étape par étape et j’espère seulement qu’un ou deux petits embryons se pointeront tranquillou! 😉

  6. Yahou pour ce taux qui monte!!! Même à quai, je suis très heureuse de te voir enfin dans le train et je continuerai à te suivre dans cette aventure, que je te souhaite sans obstacle, avec grand plaisir. Gros bisous.

  7. Je suis exactement dans le même état de stress que toi. C’est dingue on ne peut pas arriver à croire que ça y est c’est bon. Mercredi j’ai vu le coeur de l’embryon et depuis jeudi je n’ai plus aucune nausée donc c’est le flip. J’ai redemandé une écho mardi pour voir alors que la prochaine n’était que dans 3 semaines. Pfiou. Je croise pour nous! Des gros bisous

    • J’ai l’impression que chaque étape nous angoissera davantage… Au début on s’inquiète du taux, puis on s’inquiète de savoir s’il évolue ou pas, puis on s’inquiète pour la GEU, puis pour l’œuf clair…. Aaaahhhh!!!!!! Je file faire un peu de meditation!! Du coup, tu as eu ton écho mardi?? Je n’ai pas de nausées, enfin, quelques petites gènes mais rien de bien mechant…

      • Coucou, c’est terrible hein? Ma dernière écho était mercredi et j’y retourne mardi pcq je flippe durant ce long WE!!! Plus de nausées alors qu’elles étaient très fortes. Et cette nuit j’ai eu une migraine ophtalmique en dormant (!!!), or j’ai toujours des migraines avant qu’arrivent les règles. C’est l’angoisse. J’aurais presque envie d’écourter le WE pour courir voir mon gynéco. Pfiou. Bisous

      • Tain je comprends! Ecoutes il paraît qu’on s’habitue aix symptômes et c’est pour ca qu’on les sent moins… mais moi je voudrais hurler quand je me touche les nénés et je veux bien gerber tous les matins. .. mardi on sera 2 folles aux aguets chez le doc alors! Je pense aller voir mon généraliste et lui demander une pds…

  8. En fait je pense que les traces laissées par la PMA sont indélébiles … même quand tu tombes enceinte, tu vérifie 5000 fois par jour si cela tient, tu croises, tu fais tout ce que tu peux pour que cela tienne car tu sais ce qui t’attends si cela plante … idem une fois maman … tu vérifies ton bébé toutes les 5 sec pour éviter les pbs de nourrisson…
    Mon patron qui est au courant (j’ai bien du lui expliquer pourquoi je posais des jours à l’arrache et revenais avec des mots de l’hosto disant que ma présence était obligatoire pour poser mes jours en maladie et pas en ACP/RTT) m’a dit, alors que nous attendions le résultat de FIV1 : « oh, ce sera bientôt une histoire ancienne et vous oublierez vite. Ben non …. 1/ on n’oubliera jamais pas où on sera passé et 2/ ce n’est pas parce qu’ils implantent qqch que cela prend … la preuve (avec une petite larme au coin de l’œil).
    Bon courage et que la force soit avec tes petits jedi. Bises

    • C’est tout a fait ça… Il paraît qu’il y a des personnes qui oublient… Certainement un moyen de se protéger. Moi j’ai l’impression que ça sera toujours ancré en moi… Je savais presque parfaitement gérer les échecs (ils ont été tellement nombreux) mais la c’est l’inconnu… J’ai tout de même conscience d’avoir beaucoup de chance et quelque part je m’en veux un peu de ne pas arriver a gérer mes angoisses comme je le voudrai….

  9. J’ai eu aucunes réelles nausées en trois mois de grossesse, deux trois petits écœurements à tout casser!!
    Et mes seins ont vraiment très vite perdu leur sensibilité. Je les trouvais même dégonflés. (Ça m’a inquiété évidemment, pour rien). Ils ne sont d’ailleurs toujours pas sensibles à 14sg. Juste un peu plus gonflés depuis quelques semaines.
    Et je continue toujours à zieuter mes fonds de culottes quand je vais aux toilettes. Et j’angoisse de ne pas avoir d’échos pendant longtemps, de pas le sentir encore bouger, et si y avait un problème? Etc.
    Mais le pire reste quand même la galère d’avant la grossesse, puis les temps si long avec les terribles peurs que le taux monte bien, que ça ne s’accroche pas et qu’il n’y ait pas de coeur qui batte durant les premières semaines de grossesses. la suite, ça reste du bonheur.
    Vivement la prochaine écho.
    Bisous

    • Zappette, qu’est ce que ça me rassure ce que tu me dis! J’ai l’impression d’être une pauvre naze qui ne cesse de se plaindre… Pas d’embryon ou pas d’activité cardiaque, voilà en effet ce qui me fait le plus peur… Merci en tous cas d’être la, de me lire et de partager ton expérience avec moi. C’est très précieux en ce moment pour moi 🙂

  10. Les choses évoluent bien, il faut rester confiante et vous préserver, le plus important maintenant c’est vous et votre petit bout 🙂

  11. Le premier trimestre est horrible à vivre, je l’ai encore plus mal vécu que la pma, crises d’angoisse, pleurs … :' »(
    En plus j’ai du l’annoncer très tôt au boulot et a mon entourage et ai très mal vécu les félicitations prématurées de tous.
    Bref, pas de recette miracle, juste te dire que l angoisse atteint son maxi vers 8sa pour disparaître quasi complètement au deuxième trimestre 😉 et encore …
    Mais c’est le chemin obligé vers ce grand bonheur ! Allez courage

    • Je comprends… si j’avais du l’annoncer aussi tôt, j’aurai été dans un sale état (déjà que c’est pas fameux)… même mon gynéco m’a dit que je serai de toute façon toujours angoissée avant chaque écho! Grand bonheur, c’est le mot oui! J’espère de ne pas le gâcher avec toutes mes angoisses…

  12. 23SA et je scrute toujours… j’angoisse toujours… je croise toujours.
    Seule chose à faire : bien dissocier l’angoisse et la joie pour ne pas gâcher les jolis moments, parce que les instants sont uniques et ne se répètent pas. Alors profite déjà de tout ça (et puis ces taux qui « plus que doublent », c’est le top 🙂 Bisous Mrs F.

    • du coup, je suis en arrêt jusqu’au 4… je souffle vraiment pour le coup!
      Dis Madame Pimpin, je n’arrive pas à retrouver ton nouveau blog! :/

  13. Je prends enfin le temps de te lire ! Et je suis navrée de constater encore une fois à quel point les échecs accumulés peuvent laisser des traces indélébiles… Quand on est dans l’attente, on espère juste que tout ça prenne fin, sans réaliser que quand on monte dans le train, ce n’est que le début des angoisses… Pour ma part, j’en ai déjà bien conscience et je comprends parfaitement que ça puisse être difficile à vivre, entre culpabilité de ne pas en profiter et angoisse dévorante. Je te suivrais jusqu’au bout parce qu’on s’est toujours suivi. Et même si parfois je serais plus silencieuse, je partagerais toujours le bonheur que vous vivez aujourd’hui. Parce que finalement, oui, on parle bien de bonheur, même si pour le moment il est un peu entaché par les vilaines craintes.
    Après, c’est un travail que je fais sur moi-même depuis très longtemps et je sais que tu étais d’accord avec moi, mais il faut sans doute accepter que ce n’est pas la PMA qui contrôle nos vies et que nous avons le pouvoir d’agir sur notre manière de ressentir les choses. Pas évident, mais la méditation peut t’aider, en effet ! Je t’embrasse fort.

      • Tout à fait d’accord avec toi ma Julys! J’ai aussi l’impression qu’en plus de nos parcours similaires, nous avons aussi traversé les mêmes moments de doutes, de désespoir et de résignation… maintenant de bonheur pour moi, même si c’est très angoissant… je souhaite sincèrement que votre combat soit le dernier des dernier de la PMA!
        Et c’est fou pour nos titres! Ca m’avait interpellé quand j’ai vu ton post et je m’étais dis que tu t’en étais inspirée… les grands esprits se rencontrent! 😉

  14. Cette période post- découverte du +++ est difficile.
    Mais tu verras qu’une angoisse en chasse une autre. Tu seras rassurées de voir que ton embryon est bien placé et tu auras peur que le cœur ne batte pas, puis qu’il ne batte plus, puis que l’embryon se développe mal… puis le T21, les malformations…
    Je comprends bien cette période d’incertitude. Difficile de vivre cela sereinement quand les parcours sont compliqués.
    Bon courage jusqu’à la prochaine écho.
    Bisous

    • C’est exactement ce que m’a dit le gynéco… c’est rassurant quelque part car parfois, j’ai vraiment l’impression de perdre la tête, l’impression que je ne vais pas pouvoir gérer tout ça!
      Merci pour ton message!
      Bisous!

Tu me laisses un mot? ;-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s