Xéna au front…

Notre petite guerrière est née le 23 janvier dernier. Je suis partie très confiante a la clinique, fière d’avoir pu atteindre les 37sa+6. Les contractions ont été très éprouvantes. Le travail a commencé a 1h du matin et j’ai accouché le soir a 21h24. J’ai béni la péridurale mais a bout de force, j’ai fini par faire de la fièvre.
Du coup, Xéna a été en détresse respiratoire. Quand on la posée contre moi, je n’arrivais pas réaliser que ce gros bebe de 3,500 kg, c’était le mien. Celui que j’avais tellement attendu, celui que j’aimais tellement déjà.
Elle était toute bleue et j’ai bien vu que quelque chose n’allait pas. Elle a alors été transférée dans une maternité de niveau 3. Je revois ces images sans cesse, elles tournent en boucle dans ma tête. Sa couleur, l’absence de cri, le masque a oxygène, le transfert en ambulance… Sans moi…
Mais Xéna a toujours été une battante. Elle s’est assez vite remise et nous sommes sortis de l’hôpital 4 jours après sa naissance. Aujourd’hui, elle va beaucoup mieux mais elle a du mal a prendre du poids. Elle a un petit rhume qui, selon la pédiatre, l’empêcherait de bien teter. On surveille donc sa prise de poids.
Beaucoup d’émotions se chamboulent dans ma tête et j’ai du mal a les mettre en mots. Il me faudra sûrement du temps, quelques séances dhypnotherapie mais surtout l’assurance que notre petite guerrière soit complètement rétablie.

Publicités