Après la pluie…

Vient le beau temps…

Bon, disons c’est encore un peu nuageux par ici. Parfois, on a même l’impression d’être en pleine tempête, avec la foudre qui frappe et le tonnerre qui gronde. Comme par exemple quand au retour du taf, après 10 jours d’arrêt de travail, 3 collègues en rien informées du parcours pmesque se ruent pour caresser le ventre de Mrs F. en lui disant: « alors ça vaaaa?? Tu ne serais pas en train de nous cacher un petit bébé?? ». A ce moment là, Mrs F. ne sait pas comment elle est parvenue à rester sereine et à répondre le plus calmement possible que non elle n’était pas enceinte, que c’était en projet mais qu’il n’y avait rien d’urgent. Enfin si, elle sait. Elle sait que ses collègues ne peuvent pas savoir et elle se réjouit qu’au fond, elles attendent finalement que Mrs F. leur annonce une belle nouvelle. Elle se dit aussi que ses collègues doivent être sacrément intrigués par ses absences répétitives et qu’il est normal qu’ils essaient de mettre du sens par rapport à ça…

C’est aussi quand les rares collègues au courant viennent la voir, le lendemain de la nouvelle, guettant le moindre signe, comprenant rapidement en voyant la tête désemparée de Mrs F., avec ses yeux embués de larmes. Leur dire que non, ça n’a pas marché, c’est comme revivre l’annonce du négatif à chaque fois et ça c’est dur…

Et puis, il y a de belles éclaircies, quand une collègue en rien au courant non plus du parcours pmesque, vient la voir, non parce qu’elle croit Mrs F. enceinte mais parce qu’elle a cette faculté de détecter que quelque chose ne va pas et qu’elle vient lui dire: « écoutes, je ne sais pas ce qu’il t’arrive mais je te sens très mal alors si tu as besoin, je suis là… ».

Il y aussi de franches percées de rayons de soleil, lorsque par exemple Mister D. se montre des plus attentifs et à l’écoute et lorsqu’il insiste pour venir au prochain rendez vous de débriefing alors que jusqu’à présent, il ne s’était libéré que pour les ponctions et les transferts. Mrs F. sent qu’un pas de plus est franchi. Et même s’il est dur d’accueillir ses Jolis enfants ce week, juste après l’annonce du négatif, elle a l’impression que ces épreuves renforcent son couple et elle croit que ça, c’est le plus important. Elle avait toujours pensé que le désir d’enfant de son mari était moindre que le sien, parce que lui en avait déjà deux. Mais elle sent aujourd’hui qu’il n’en est rien. Et justement, elle commence à se dire que cet enfant à eux, il le désire vraiment très fort, ce qui n’était pas le cas de ses premiers bébés, qu’il assume et qu’il adore plus que tout mais qu’il n’était pas prêt à avoir (maman 1 lui avait fait croire qu’elle prenait la pilule, maman 2 lui a dit qu’elle était soit disant stérile; puis enceinte 3 mois après leur rencontre…).

Mrs F. n’a pas oublié que tout est impermanent. Si aujourd’hui, son coeur saigne, demain le sourire sera de nouveau au rendez vous. En parlant de rendez vous, le prochain aura lieu jeudi prochain. Mister D. sera donc présent. La décision a été prise que ce soit le collègue de Dr Djeuns qui reprenne les affaires, ce dernier se montrant trop peu à l’écoute. Ils auront beaucoup de questions à lui poser. Comme par exemple, quelle est la démarche à suivre quand il n’y a toujours pas de grossesse malgré des transferts de 7 blastos, tous de bonne qualité? Peut être avez vous une piste à ce sujet? Que vous a t-on proposé après vos échecs de transfert?

Publicités

Quand un biologiste ne fait pas bien son taf et que ça arrange Mrs F…

Elle ne va pas vous la faire zen. Bien sur que la journée d’hier a été terrible. De la tristesse, des larmes, du désespoir. Mais Mrs F. a pu compter sur les épaules de son mari pour pleurer. Il lui a promis qu’ils ne devaient pas laisser tomber et qu’ils y arriveraient…
Aujourd’hui, Mrs F. se sent mieux. Un peu mieux. Les gentilles collègues qui étaient au courant ont été d’une douceur incroyable. Et puis il faut dire que le fait d’être occupée au travail, ça aide beaucoup. A la fin de la journée, Mrs F. avait juste envie de se retrouver chez elle et de se reposer..
En rentrant, elle passe au courrier et découvre une lettre du labo: « confidentiel » (tiens il y a encore quelque chose d’intime dans cette vie la?). Elle ouvre. Quelle surprise de lire qu’il reste de 2 embryons congelés! Un J5 et un J6! Le biologiste lui avait dit que les embryons avaient un peu de retard mais qu’ils la tiendrait au courant… Et bien sur, il ne l’a pas fait. Et comme Mrs F. n’est plus du genre à se ruer sur le téléphone pour espérer recevoir des bonnes nouvelles, elle ne l’avait pas appelé non plus…
Sur ce coup la, Mrs F. Lui pardonne. C’est tout ce dont elle avait besoin pour se remettre de ce négatif 😉

Un négatif à encaisser 2 fois… + edit

La date officielle du verdict étant demain, jeudi 03 avril, Mrs F. a décidé de faire un test pipi ce matin., à J9 post transfert. Sensibilité du test: 25 ui.

C’est le coeur tout palpitant que Mrs F. est allée faire son test à 4h du matin, pendant que Mister D. dormait bien paisiblement.

Le résultat est négatif et c’est sans appel. Point besoin de se tordre le coup et d’aller chercher les ampoules watt max pour y accoller les tests simply marde et  espérer voir un petit trait rose invisible (impossible de trouver des Claire Pouff’ sur l’île, enfin très peu de pharmacies en ont).

Mrs F. est donc allée faire sa prise de sang, pour en avoir le coeur net.

Pour la première fois depuis le début des essais, c’est la première fois que Mrs F. voit son mari pleurer. Même après la fausse couche, il n’avait pas versé une larme. C’est troublant de le voir comme ça. Mrs F. a ressenti tellement de douleurs dans ses yeux, tellement d’incompréhension mais elle y a vu aussi le désir de poursuivre le combat: « on n’abandonne jamais » qu’il lui a dit.

Pour le moment, Mrs F. se sent toute bizarre. Pas résignée, pas abattue. Juste fatiguée et besoin de souffler un peu. Elle vous parlera un peu plus tard des derniers rebondissements tafesques qui l’aident vraiment à tenir bon.

Avant de clore cette fiv 3, Mrs F. attend quand même le résultat de la prise de sang. Même s’il n’y a pas de doutes à avoir concernant ce résultat, c’est quand même important de se prendre ça en pleine face si elle veut pouvoir se projeter sur la suite…

EDIT 13H50: résultat 1 ui