8SA+1

Mrs F. s’est fait silencieuse ces derniers temps. Elle ne voulait pas donner l’impression de passer son temps à se plaindre et pourtant, c’est ce qu’elle a fait. Depuis l’annonce du test positif il y a un mois, elle a eu droit à 1 écho par semaine. Enfin, elle a pris le droit d’avoir une écho par semaine.

Tout d’abord, les grosses douleurs. Dans le bas du ventre. Une sensation de ballonnement. Il paraît que c’est normal « mais ça tire la dedans, c’est bibou qui fait sa place » a dit Docti. Puis il y a eu ces pesanteurs sur la vessie. Pas seulement de simples envie d’uriner. Non, des douleurs à la vessie et envie d’uriner toutes les deux minutes et Mrs F. n’exagère pas. Sur les échos, RAS, tout va bien. Il y a une seconde poche mais pas d’embryon. Ce n’est pas grave, la poche va finir par se résorber.

Après chaque écho, Mrs F. repart un peu plus confiante et se dit que maintenant, il va falloir y croire. Mais à chaque fois, deux jours après l’écho, ce sont des nouvelles douleurs qui arrivent. Dernières en date: sensation d’une cystite. Mrs F. ne panique pas. Hop, une visite chez le généraliste et le tour sera réglé. Prescription d’un ECBU et antibio pour une semaine en attendant les résultats. Sauf que l’antibio, Mrs F. ne le supporte absolument pas. Gros douleurs abdominales. Le médecin lui demande d’arrêter. Elle reçoit enfin les résultats de l’ECBU. Et là: pas de germes MAIS du sang. Une hématurie microscopique. Nouvel ECBU a faire 2 jours plus tard. Le taux d’hématies a doublé. Horreur. Douleurs dans le dos et le bas du ventre. Douleurs à la vessie. Visite en urgence chez Superdoc.Tout va toujours bien: « 9 chances sur 10 que cette grossesse aboutisse et dans peu de temps nous serons à 9,9% ». Voilà qui est rassurant. Mais ces douleurs? Il ne comprend pas vraiment. Il demande à Mrs F. de boire beaucoup d’eau. 2litres, 2 litres et demi par jour. Il pense aussi à des colites. Mrs F. ne connaissait pas. Voilà encore autre chose. Effectivement, les douleurs sont peut être dues à ça car deux jours plus tard, grosse crise de diarhées (sorry!) et puis ça allait mieux. Mais ce sang alors? Superdoc pense à un processus inflammatoire chronique à cause de l’endo ou vessie fragile à cause des cystites à répétition. Nouvel ECBU à faire dans une semaine. En attendant, ingurgiter 3 litres de flotte par jour.

Les douleurs se sont un peu atténuées mais les angoisses sont toujours présentes. Quand une grosse crise d’anxiété survient, Mrs F. se rappelle le son du coeur de la petite framboise. Elle était pliée en deux de douleurs et pourtant, la petite framboise est toujours là, en pleine forme. Mrs F. se dit qu’elle revient de loin. Elle l’aime déjà tellement.

 

 

Publicités

5SA + 6 Boum boum boum boum boum boum

Je l’ai rêvé, imaginé, visualisé, écouté sur you t***, et aujourd’hui, Mr D. et moi avons entendu ce merveilleux boum boum boum boum boum boum…le coeur de notre petit bébé… il n’y aurait donc qu’un seul embryon…

Je suis allée consulter ce matin, suite à ces douleurs qui continuent de m’inquiéter mais qui sont vraisemblablement des douleurs ordinaires de début de grossesse. Dr Djeuns encore à l’appel. Il pensait ne voir que la vésicule vitelline. Au lieu de ça, il nous montre l’embryon et nous voyons un petit quelque chose clignoter. Dr Djeuns appuie sur un bouton et la magie s’opère! Nous l’entendons, ce petit son rythmé! C’est bref mais tellement magique que je laisse échapper une larme (bon 4 ou 5). Je réalise à ce moment ce qui est en train de se passer! Serais-je véritablement enceinte? Il y a vraiment un petit coeur qui bat à l’intérieur de moi? Mes angoisses s’estompent l’espace d’un moment. Il faut y croire maintenant!

Dr Djeuns aperçoit deux autres petites choses noires. Il dit que c’est quand même à vérifier mais ne pense pas qu’il y ait de sac supplémentaire. Pourquoi cette petite ombre au tableau? S’il s’agit d’un sac, il n’a dans tous les cas pas évolué. Quelles conséquences cela peut-il avoir sur la grossesse. Je ne le sais pas. Mais je veux avoir confiance aujourd’hui.

L’annonce à ma mère et ma petite soeur a été faite. Elles ont été si heureuses. Je l’ai entendu au son de leur voix, elles qui sont à 13000 km de chez moi… Ca a été un moment très riche en émotions.

Je vous remercie encore toutes pour votre soutien. Vous n’imaginez pas à quel point le fait de vous lire m’apaise.

Up & down (no stress!)

Samedi 7 juin 2014. 7 jours pile poil après la première prise de sang à 188 ui.

Mrs F. est passée par des hauts (beaucoup) et des bas (beaucoup). Les montagnes russes de la PMA, ça continue aussi après avoir atteint la seconde ligne rose. Mrs F. s’excuse si elle peut ressembler à une PB stressée qui se lamente au lieu de se réjouir d’avoir obtenu le St Graal. Sauf que ça n’est pas si simple. L’appréhension de la fc est encore plus présente. Mrs F. ne sait pas ce qui l’attend. Elle guette toujours 100000000 fois par jour son fond de culotte et a elle est en passe d’apparaître en première page du Guiness des records dans la catégorie « nombre de pelotage de seins à la seconde ».

Petite récap’ depuis la prise de sang du samedi 31 mai:

– mardi 3 juin: taux à 744 ui soit plus du double

– nuit du mardi soir: perte liquide marron. Horreur et damnation. Crise d’angoisse.

– jeudi 7 juin: taux à 1728 ui, soit plus que du double. Mrs F. est rassurée et reprend le taf. Le soir, de nouveau de grosses douleurs et des brulures dans le bas ventre (comme les douleurs d’endométriose). Elle file au cabinet. c’est Dr Djeuns qui est là. Il lui fait une écho et ô miracle, Mrs F. aperçoit le sac! Pas de vésicule viteline ni d’embryon. C’est trop tôt pour le moment (même pas une semaine après la prise de sang). Dr Djeuns lui dit aussi qu’il est trop tôt pour savoir s’il y a un ou deux embryons. Elle acquièce sur l’instant mais en rentrant chez elle, elle se dit que s’il n’y a qu’un seul sac, c’est qu’il n’y a qu’un seul embryon, non? Si vous avez une explication, Mrs F. est preneuse 😉

La prochaine écho est prévue pour le 19 juin mais Mrs F. va devoir la reporter car M. D. ne pourra pas se libérer ce jour là… Ca fait long. Mrs F. déteste se sentir dans cet état. Proche de la bouffée délirante. Elle échaffaude déjà un plan: refaire un dosage hcg pour être sure que le taux continue d’évoluer correctement. Aller voir son gynéco de ville pour avoir une écho clandestine car difficile de trouver un créneau qui convienne à elle t Mrs F. avec Superdoc avant le 19 juin… C’est con, mais comme ce TEC a fonctionné avec le suivi de Superdoc, elle préfère que ce soit lui qui assure le suivi du reste (constatez que Mrs F. a encore du mal à parler de grossesse).

Mrs F. pense beaucoup à Tic et Tac. Elle ne sait pas s’ils sont toujours là. Elle appréhende d’avoir un oeuf clair. Elle appréhende beaucoup une nouvelle fc, même si pour le moment, les choses semblent bien parties. Elle ne sait plus trop ce qu’elle doit éviter d’écrire pour éviter de vous faire mal, à vous les copinautes en attente. Avant ça, elle ne comprenait pas purquoi certaines d’entre vous créaient un nouveau blog lorsqu’elles tombaient enceintes. Maintenant, elle comprend mieux. Pourtant, cette grossesse est loin d’être une grossesse sereine (ah tiens, elle en parle finalement). Et la PMA fera toujours partie d’elle.
Mrs F. va essayer de reprendre la méditation. Il devient urgent de ne plus se laisser envahir par des angoisses irrépressibles. Mrs F. veut rester sereine. Elle veut avoir confiance et se dire qu’elle a toutes les compétences pour faire grandir ses bébés au creux d’elle même.
Enfin, Mrs F. vous remercie sincèrement pour tous vos messages.