#accepter sa grossesse# # utérus moulé#

5h10
En direct live de mon lit. Mister D. dort comme un gros matou à côté de moi…
La crise de douleurs aura duré moins longtemps que d’habitude. Peu avant le passage de la sage femme, les choses se sont calmées.
C’était une autre sage femme, la titulaire du cabinet. Je m’attendais à voir une personne plus âgée que la précédente mais elle devait avoir 33 ans à tout casser. Au passage, pourquoi sont-elles toutes canons ces sages femmes?? Déjà que moi je me dandine comme une canne avec un de mes malheureux shorty taille 42 (taille 38 pas enceinte) qui commence à être vraiment short et qui me fait ressortir des petites bouées de graisse sur le côté… J’ai bien essayé de rajouter un collier et de mettre une touche d’eye liner pour relever le tout mais vraiment je crois que c’est peine perdue. Il faut vraiment oublier son sex appeal en ce moment…
Bref. Cette sage femme est une perle. Passionnée par son métier. Empathique. Attentive. Elle me dit d’abord que j’ai un utérus moulé. Moulé? Oui, c’est à dire qu’il moule complètement le bébé. Omg Xéna, on t’a dit que tu avais une taille mannequin mais c’est un peu tôt pour expérimenter la sensation de vêtement qui te moule le boule, non??
Donc voilà pourquoi j’ai un petit ventre. Voilà pourquoi j’ai l’impression qu’il va se déchirer quand je suis debout tellement ça tire. Voilà pourquoi je sens aussi bien Xéna. Pour vous dire, si je ne la sens pas 2h dans la journée c’est vraiment beaucoup. La sage femme me rassure en me disant que malgré ce ventre dur comme de la pierre debout, il ne s’agit pas de contractions… D’ailleurs le monito n’en montrera pas.
Je lui parle du parcours FIV et elle me dit que peut être j’ai encore du mal à accepter cette grossesse, compte tenu de toutes les difficultés par lesquelles nous sommes passés. Elle nous propose plusieurs exercices d’étirements en mettant mister D. à contribution, pour détendre le ventre et « faire plus de place à bebe »…
Sur le moment, je suis restée bête. Cette grossesse, c’est tout ce que j attendais… Et maintenant quelque chose vient de faire tilt. Me considérant comme un « utérus défectueux », me sentant atteinte dans ma condition de femme, me résumant à un être de douleur depuis plusieurs années, persuadée que je n’aurai pas pu faire grandir de bebe dans ce ventre tout pourri, il se pourrait bien que j’ai du mal à réaliser et accepter que cette grossesse soit bien réelle…
Quand j’ai eu mon positif, j’étais sûre de faire une fausse couche. Quand le taux a augmenté, j’étais sûre de faire une GEU. Quand j’ai entendu le cœur de Xéna battre la première fois, j’étais sûre qu’il s’arrêterait à la prochaine écho. Quand je ne la voyais pas bouger à l’écho, j’étais sûre qu’elle avait un handicap. Quand j’ai commencé à la sentir bouger, j’ai commencé à psychoter quand elle ne bougeait pas et vas y que je lui faisais toc toc pour la réveiller… Quand j’avais une crise de douleur vésicale, j’étais sûre que l’inflammation était en train de lui bouffer sa vie et j’imaginais plein de particules inflammatoires venir envahir sa petite bulle… Et après chaque écho rassurante, toujours le même constat  » mais comment elle fait pour aller bien dans ce corps qui me fait tellement souffrir? »
Alors il serait peut être tant d’accepter qu’elle aille bien. Car tout est au top à tous niveaux pour elle. Il serait tant que je me vois autrement qu’un être de douleur qui est dans l’incapacité de prendre soin de son bébé. Il serait temps que je lui fasse une vraie jolie place dans ma vie et dans mon corps surtout. Il serait temps de lui faire confiance, elle qui me rappelle à longueur de journée et de nuit qu’elle est bien là, robuste et combative.
Alors j’ai décidé que ma santé et mon bien être deviendraient une priorité. Je ne veux plus me sentir malade chronique. Je veux me sentir de nouveau être une femme. Je ne veux plus me résumer à un ventre douloureux, avec cette sensation de forte migraine à chaque seconde à ce niveau. La douleur chronique peut rendre fou mais cette fois, elle n’aura plus raison de moi.
Notre petite Xéna s’est battue pour être la. A moi de jouer maintenant. Il y a envier du boulot, mais qu’est ce que ça fait du bien de prendre conscience de tout ça…

Publicités

21 réflexions sur “#accepter sa grossesse# # utérus moulé#

  1. Je crois que tu as compris beaucoup de chose en cette journée ! (+nuit)
    Quelle belle conclusion !

    Oui, prend du temps pour toi, tu peux avoir confiance en toi, le plus dur est derrière, le plus beau arrive bientôt !

    Bisette et bonne nuit ! :-*

  2. Cet article raisonne en moi et me renvoie à ma grossesse. Ici aussi douleurs chronique du à l endométriose j ai mis du temps à accepter que mon corps pouvait être accueillant. Est ce que les douleurs d endométriose ont disparues ou diminuées avec la grossesse ? Chez moi ça avait totalement disparue à 5 mois de grossesse et peut être que ça te donnera un peu d espoir mais elles ne sont toujours pas revenues 14 mois après l accouchement. Belle grossesse à toi !

    • Je souhaite qu’elles te laissent tranquille le plus longtemps possible!! Dans certains cas l’endo ne revient plus, elle comprend qu’il n’y a plus de place pour elle 🙂
      Dans mon cas c compliqué car j’ai 1 inflammation chronique de la vessie qui semble ne rien avoir avec l’endometriose… il existerait des traitements mais personne n’en connaît sur le caillou ou je vis (la Réunion). Je prévois de me rendre en métropole pour ca 🙂

  3. Ah ben merde ça résonne par ici…
    Mais c’est joli ton cheminement. Ce qui m’attriste c’est que peut-être le corps médical aurait pu te « soutenir » un peu plus tôt.
    Bon ben maintenant tu vas pouvoir commencer à profiter 🙂

    • Hélas il ne faut pas trop leur demander… quand il ny a plus rien a réparer, ils se retrouvent comme des cons… heureusement qu’il y a des professionnels comme ça qui te redonnent de l’espoir 😉

  4. Ca fait écho ton vécu… On met du temps à capter, en tout cas j’oscille encore de temps à autre. Elle est top cette sage-femme, avoir pu parler, c’est important. 9 mois pour des années d’attente, c’est peanuts, le cerveau suit pas je trouve. Et merci pour les infos, voila le pourquoi du ventre dur debout (et donc la grosse boule dure dès que je m’allonge), je n’étais pas inquiète, mais tu confirmes que ce n’est rien. Bonne appropriation de ta grossesse, bons échanges bidouesque avec le papa, toi et Xena ! Des bisous

    • Et je pense que ça oscillera encore mais je suis sur la bonne voie! Pour la boule dure, si sur les côtés de ton ventre ca reste souple (au niveau de la taille), ce n’est pas une contraction qu’elle ma dit, juste bébé qui s’étire. Pareil si c’est dur que d’un côté, c’est pas une contraction. Des bisous Bounty 😉

      • Ah ben c’est bien ça, juste une boule dure bien centrée ! Je m’étais dit si pas de douleur, c’est que c’est bon ! Bon courage et bons moments avec Xena !!! Des bisous

      • Yes! Elle m’a bien expliqué qu’une contraction c’est comme une vague qui part du bas et qui monte vers le haut… rien d’anormal si ça n’est pas douloureux que ca ne dépasse pas 10 par jours… puis elle ma dit que la contraction qui faisait bouger le col, c’est celle qui monte vers le haut mais surtout qui redescend vers le bas! 1ere fois que j’ai autant de précisions! Bon dimanche ma belle 😉

  5. Que dire… à part que cette lecture me donne chaud au coeur et me ravit. Ton petit ventre est en effet bien plus accueillant que ce qui peut y paraître d’un point de vue médicale. L’épanouissement de Xéna en est la preuve irréfutable! Il ne reste plus qu’à vous épanouir ensemble pour les semaines qu’ils vous restent à partager dans ce corps si accueillant (et je ne fais pas référence à la taille 42. lol!!).

Tu me laisses un mot? ;-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s