L’effet papillon…

Mrs F. revient de chez son gynéco de ville. Elle a patienté une bonne heure mais c’est pour la bonne cause se dit-elle. Aujourd’hui, voilà 3 mois qu’elle est enceinte. Elle va encore une fois pouvoir rencontrer ses petites bulles qui ont bien grandi maintenant. La rencontre est, comme toujours, magique. Entendre ces petits coeurs qui battent à l’intérieur de soi…. Existe t-il une mélodie qui soit plus belle que celle ci? Non, Mrs F. ne le pense pas. Elle manifeste encore pas mal d’angoisses car au début de sa grossesse, des pertes sépia étaient venues colorées son fond de string culotte. Et si tout s’arrêtait? Ca n’est plus d’actualité et pourtant, Mrs F. a peur pour ses petites bulles (elle a décidé de découvrir le sexe des bébés à la naissance, ça fera au moins ça de spontané dans cette grossesse). Tout va merveilleusement bien. La rencontre ne dure pas assez longtemps au goût de Mrs F. mais les savoir en bonne santé passe par dessus tout. Elle peut maintenant reprendre le cours de sa vie normale.

En sortant du cabinet, elle croise Mrs L. et son chéri. Mrs L. et Mrs F. étaient au collège ensemble. Elle est toujours aussi belle se dit Mrs F. Après quelques minutes à s’échanger un bon nombre de banalités, Mrs L. lui annonce qu’elle attend un heureux évènement!

Mrs F.: « mais c’est pour quand?? Félicitations, je suis très heureuse pour vous!!! »

Mrs L.: « merci, c’est pour le mois d’avril! »

Mrs F.: « incroyable, et bien moi aussi j’ai une bonne nouvelle à t’annoncer. Et c’est pour avril aussi! J’ai toujours admiré les personnes nées sous le signe du Bélier figures toi alors je suis ravie!! Et puis…ce sont des jumeaux!!! »

Et voilà que les deux copines s’échangent leur numéro de téléphone… Elles vont pouvoir siroter une petite camomille accompagnée d’un cookie à la pistache dans un café en évoquant leur symptômes de grossesse, leurs angoisses, l’attitude du futur papa, les beaux-parents, les cosy, les écharpes de portage…

Bref… Ca, c’était dans une autre vie. Dans la vie où Mrs F. n’avait pas fait une fausse couche et où elle allait effectivement accoucher en avril.

Dans la vraie vie, ça donne ça:

Mrs F. se rend à son cabinet de radiologie. Il pleut comme vache qui pisse à cause de la désintégration du système dépressionnaire situé dans le nord-est de l’océan indien. Elle a une putain d’échographie à faire car sa dernière analyse montre du sang dans les urines (sans infection) et des signes évocateurs d’une insuffisance rénale (what else?). Le doc pense à des calculs. Manquerait plus que ça. Elle qui a toujours l’habitude d’arriver bien avant l’heure de ses rendez vous, elle se dit que pour une fois, elle partira à la dernière minute (elle avait oublié que les gens ne savent plus conduire quand il pleut).

En sortant de chez elle, elle a l’agréable surprise de voir qu’un tracteur bloque le passage. Ledit tracteur est en train d’enlever des grosses pierres dans le caniveau. Mrs F. patiente. Mince, ça y est, c’est l’heure du rendez vous. Enfin, le tracteur se dégage. C’était sans compter les embouteillages rue de Paris pour accéder au labo. Mrs F. essaie de rester zen. Elle arrive avec près de 30 minutes de retard. Elle se présente à l’accueil où on lui demande de patienter (!) Une demi heure plus tard, le médecin arrive. Elle manipule la vessie et les reins de Mrs F. comme s’il s’agissait d’un gros tas de chair (c’est à peu de choses près ça quand même) et conclut qu’il n’y a rien, tout va bien! Elle prend le kyste de 3 cm à l’ovaire droit pour des follicules: « oh, mais il y a du monde, c’est maintenant où jamais Mme Mrs F. ». Mrs F. a envie de lui foutre sa patte droite dans les côtes. Puis Mrs F. se rhabille et patiente encore 40 minutes dans la salle d’attente juste pour récupérer ses clichés qui disent que tout va bien mais tu as quand même du sang dans ton pipi. En attendant, elle se dit que c’est bizarre, elle n’a toujours pas de spotting alors que ses règles sont censées arriver dans 2 jours alors qu’habituellement, les dames spottig sont là 1 semaine avant l’heure… Elle ose penser: « et si j’étais enceinte? ». Elle ose omettre un instant qu’elle a une endométriose sévère et deux trompes bouchées mais peu importe, « si elle était enceinte? ».

Sa grosse enveloppe sous le bras, elle sort du labo. Elle croise alors Mrs L. et son chéri. Elles s’échangent des banalités puis Mrs L. lui dit: « j’attends un heureux évènement! »

Mrs F. sent une pointe dans le coeur: « oh? Félicitations! C’est pour quand? »

Mrs L.: « C’est pour avril! »

Mrs F. sent les larmes monter. Elle aussi, ça aurait été pour avril. Elle se ressaisit et tente tant bien que mal de dissimuler la crise de pleurs qui se prépare. Les deux copines s’échangent leur numéro mais Mrs F. sait pertinemment que jamais, ô grand jamais, elle ne voudra revoir Mrs L. pour le moment. Elle se dit alors que c’est peut être un signe cette rencontre. Et si elle était enceinte? Elle dépense une fortune à payer 2 fichus tests de grossesse dans une pharmacie du centre ville. Elle récupères sa voiture au parking et éclate en pleurs comme une abrutie. Elle se tape encore les bouchons pour rentrer chez elle. Arrivée à bon port, elle ouvre la porte et se retrouve nez à nez avec un énorme et dégoutant margouillat par terre (Mrs F. a la phobie des insectes, et ces trucs là, c’est censé être sur les murs, pas sur le sol). Elle a une petite attaque de panique puis elle finit par se maîtriser. Elle contourne la bête, qui semble morte, et se dirige vers les chiottes pour faire son test.

17h02: elle pisse sur la languette.

17h05: la seconde barre rose brille par son absence.

Mrs F. n’est pas enceinte. Elle se sent stupide d’avoir pu le penser même une fraction de seconde. Maintenant, il va falloir reprendre rendez vous avec son généraliste pour savoir d’où vient ce maudit sang dans les urines. Demain, elle revoit Dr Djeuns en vue de l’hystéroscopie. Elle espère aussi que ce kyste à l’ovaire n’inaugure rien de pas bon parce qu’elle en a un peu ras le cul des problèmes qui s’accumulent. Jusqu’à présent, elle avait ovulé normalement alors pourvu que ça dure.

Bienvenue en IRL (In Real Life).

Publicités

17 réflexions sur “L’effet papillon…

  1. Ton billet m’a fait passer par tout un tas d’émotions. D’abord : elle est enceinte ! Elle est enceinte ! Elle est enceinte ???? Comment j’ai loupé ça ? Et puis j’ai compris. 😦 alors j’ai été très triste… la copine… la dpa d’avril. .. le test de grossesse. .. c’est bien dur tout ça… je t’embrasse fort mrs F. Après la pluie le beau temps. .. pour très bientôt j’espère.

    • Figures toi que je me suis sentie très confuse quand ma pote m’annoncée son bébé pour avril… C’est comme si je prenais conscience que la réalité aurait pu être tout autrement, d’où l’écriture de ce billet…. Après la pluie me beau temps, ça c’est certain 🙂 merci!

  2. Au fil de cette lecture, j’ai été totalement chamboulée. Et sur la fin, très triste… . La réalité n’est pas tendre avec toi, mais je suis convaincue que ton tour viendra, et que chaque jour de plus avec ton bébé au creux de toi t’épanouira et te rendra plus heureuse encore. Bien plus que ce que tu as imaginé au début de ton article.
    Que ce jour arrive vite !!

  3. Ma très chère Mrsf, je voudrais te rassurer, te prendre dans mes bras pour te donner un peu de réconfort et, l’espace d’un instant, prendre ta douleur… Je me suis aussi souvent demandé pourquoi le sort s’acharne. On a dû être serial killeuse dans une autre vie, c’est certain !!! Plein de courage. Et… Si tu veux, IRL, je veux bien boire une camomille (bière, c’est possible aussi?) avec toi, en mangeant un cookie à la pistache dans un café !!! Plein de bises ma belle.

    • Merci ma chère Julys 🙂
      Avec plaisir pour la petite camomille ou la bière! Serial killeuse ou alors des sorcières qui jetaient des sorts? ^^
      A très vite! Bisous

Tu me laisses un mot? ;-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s