Ou comment la PMA vous transforme

Le dernier dosage hcg effectué vendredi dernier a placé Mrs F. face à cette dure réalité implacable. 3 chiffres ont tout fait volé en éclat: 111. Donc le taux était bien en train de baisser. Que Mrs F. se rassure. Elle ne fait pas une GEU. Quelle chance. Le lendemain de cette prise de sang, des saignements ont commencé à apparaître et puis surtout les douleurs. Ces douleurs qui lui rappellent l’endométriose. Ces douleurs qui lui lacèrent la vessie.

Et c’est réparti pour un tour. Des cachets, des médocs, des bouillottes de vieilles sur le bide. Des prises de sang (encore) et des échos.

Mrs F. en a ras le cul. RAS LE CUL.

Parce qu’elle devient elle aussi une sale pute infertile aigrie.
Parce qu’elle maudit les gens qui pensent que: bon ben c’est pas grave hein, tu as d’autres embryons de congelé, tu as d’autres tentatives.
Parce que pour certains, faire une fausse couche « précoce » équivaut à perdre un côté de boucle d’oreille acheté 2,95€ chez Réserve Naturelle…pas de quoi en faire un plat. Tu en trouveras de nouvelles.
Parce quelle voudrait partir loin, loin. Ne plus penser PMA. Ne plus voir ces femmes enceintes.
Ne plus devoir se haïr d’haïr que les enfants de Mister D. soient arrivés hier pour le week end, pile poil au moment où Mrs F. doit évacuer son embryon.
Parce qu’elle voudrait que ce soit un autre sentiment que la haine ou la rage qui la fassent tenir bon.
Parce qu’elle voudrait retrouver la Mrs F. d’auparavant. Une jeune femme pleine de joie de vivre.
Parce qu’elle a peur de ce qu’elle est en train de devenir.
Parce qu’elle a été heureuse de lire l’article de Madame Pimpin sur son blog. Elle l’avait prévenue: elle pourrait voir la petite chose blanche entourée de sang. Ce matin, Mrs F. l’a vue cette petite poche blanche, toute visqueuse. Elle l’a bien observée. C’est donc à ça que ressemble un début de vie que Mrs F. est incapable de garder en elle?

Soit. Mrs F. n’a pas d’autre choix que d’accepter la situation. Elle espère que ce déversement de colère n’est que passager. Mais elle a l’intime conviction que quelque chose à encore changé en elle.

Publicités

10 réflexions sur “Ou comment la PMA vous transforme

  1. Oui, on ne ressort pas indemne de la pma et encore moins d’une fc. Oui ca nous change. C’est un bien comme un mal. La colère fait partie du processus. Je te souhaite d’aller mieux très vite. Le sourire reviendra mais rien ne sera comme avant. Je pense bien à toi dans cette période difficile. Des gros bisous

  2. Cette colère doit sortir, tu ne dois pas la garder pour toi, tu as raison d’en avoir ras le cul.
    Mais les PMettes ont une force que je n’avais jamais vu ailleurs, nous sommes des warriors.
    Prend le temps qu’il te faut pour reprendre des forces, et compte sur nous toutes pour te soutenir.
    Je t’embrasse très fort.

  3. Courage ma belle. Oui ça va te marquer pour toujours, mais le sourire reviendra et la confiance aussi. Et tu resteras une belle personne, ça ne fait aucun doute. Accroche toi, on est là. Des gros bisous.

  4. Je suis vraiment désolée d’apprendre cette bien triste nouvelle… . Le temps vous guérira petit à petit, vous parviendrez à remonter la pente… . En attendant, tu as tout mon soutien, et si tu as besoin d’écoute, n’hésite pas. Je t’embrasse

Tu me laisses un mot? ;-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s